Imprimer

Un petit billet en complément du compte-rendu sur le GRP, pour parler équipement "embarqué" sur cette course.

Je le divise en 4 parties, correspondant aux 3 changements vestimentaire que j'ai fait.

Section N°1 : Départ Artigues CP2 :

Sur moi au départ :
Basket : Addidas Supernova Riot 3
Chaussettes : X-Socks Run Performance Trail. 1ere course avec et déception ! Chaussettes qui ne tiennent pas le pied, qui roule dans la chaussure, bref déçu.
Cuissard : Saucony AMP Pro2  (Comme je n'ai jamais mal aux cuisse, même sur cette course, je commence à penser que le textile de ce cuissard est vraiment très efficace.
Maillot Technique manches courtes.
Veste Raidlight, ma 1ere vrai veste de CAP qui commence sérieusement à dater, mais toujours efficace.
Sac à dos : Salomon XT Wings 10+3
Gants court de VTT
Frontale : Led Lenser HR7
Batons : Quechua Diosaz 700 Raid Team
Casquette
Montre GPS : Garmin 310XT + un chargeur autonome avec 2 piles. ( cela m'a permis d'enregistrer 19H53 de course, je ne comprend pas pourquoi il à coupé alors que j'avais encore 2 "buchettes" sur la montre quand je l'ai allumé le lendemain)
Bracelet Data-Vitae
Caméra : kodak Zx3 Playsport

Dans le sac :
Lunettes Julbo, Collant long Raidlight Winter, Haut Manche longue Kalenji, Veste de pluie Décatlhon, plus le matériel obligatoire (Piles de secours, couverture de survie, 2ème frontale, boisson, barres, etc...etc..)

Section N°2 : Artigues CP2 Col de Sencours :  J'avais une assitante (ma mère) à Artigues avec du change.
Chaussettes : je quitte les X-socks pour mettre les Thyo "Pody Air Trail" ancien modèle, mais je sais qu'il n'y aura pas de surprise avec.
Maillot : Changement pour un autre maillot technique sec.

J'ajoute dans le sac un coupe vent sans manche ASICS , ainsi qu'une paire de manchettes "B'Twin"

Section N°3 : Col de Sencours Tournaboup :
Haut :  Comme je vais attaquer le Pic du Midi, je met le coupe vent plus les manchettes.

Section N°4 : Tournaboup Arrivée  :
Haut : Je quitte le maillot et le coupe vent, au profit du matériel dans le sac depuis le départ. Je met le haut chaud Kalenji, ainsi que ma veste de pluie. Je prépare la frontale dans ma poche, car il pleut, la nuit ne va pas tarder, ça m'évitera de débaler le sac je ne sais où dans la montagne.

Je finirais comme ça jusqu'a l'arrivée dans la nuit et le brouillard, sans problèmes particuliers. Juste un peu froid à la sortie du dernier CP à Merlans, le temps d'arrivée au col de Portet , j'étais réchauffé smiley
 

Vous avez aimé l'article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn