Imprimer

Dimanche 7h15, direction Sassetot-le-Mauconduit, pour ma 1ère participation au Trail des Hautes Falaises, j'y retrouve 2 membres du club, Christophe C engagé comme moi sur le 35 Km et Loïc M engagé sur le 14 Km.
Après des aller/retour entre le parking et le stade pour récupérer le dossard, à 9H00 nous voila devant l'église pour le départ. Les 2 courses s'élancent en même temps jusqu'au 6ème km, je pars avec l'ami Laurent C. , passage par le parc du château, puis descente dans la vallée, le terrain est gorgé d'eau, quand il y a de la terre, c'est 5 cm de boue, quand c'est un herbage les pieds font "floc floc" voir "plouf plouf" quand une flaque vicieuse est cachée sous l'herbe !

Nous remontons ensuite vers Criquemanville, puis Briquedalle avant de repasser juste à coté de Sassetot. C'est une succession de chemin de foret et de chemin de plaine. 9,5 Km,  1er ravito à Ecretteville, 3 Tucs, 1 verre de coca je repars. J'ai perdu mon partenaire Laurent, sur une pause "technique", je l'ai en point de mire au loin dans la plaine. Mais, mais, mais juste avant d'arriver sur Clainville, je ne trouve rien de mieux que de m'étaler de tout mes 183cm dans un chemin couvert d'environ 10cm de boue bien liquide…Je suis couvert de la tête au pied e boue, je ne vois même pas l'écran de mon Garmin, heureusement il est étanche ! Je me relève, rigole, et m'essuie comme je peux sur les herbes hautes du talus, avec la météo désastreuse de l'aveil, l'herbe et gorgée d'eau. Du coup, le temps de repartir , j'ai perdu Laurent, je ne le reverrais pas, même à l'arrivée…

Ensuite nous descendons vers la valleuse d'Eletot au km 16, pour le 1er gros pétard du jour 70m de D+ sur 500m au bord de la falaise, ça pique. Mais la vue sur mer en haut de la falaise efface rapidement cette montée, direction le 2ème ravito au km 18. Avant de repartir à travers plaine pou rejoindre le bord de la falaise, jusqu'à la descente sur St Pierre en Port, et là rebelote 80m de D+ sur 600m, puis un enchainement jusqu'au "Grandes Dalles", de montée raides, et de descente glissantes, qui usent le bonhomme ! Je commence à marquer le coup, je ne me suis pas spécialement entrainé pour ce Trail, et j'ai bien réduit le volume d'entrainement depuis le retour du GRP, je risque de souffrir en fin de parcours. Effectivement toute la fin de parcours, va être dur, j'ai les jambes raides et le retour se fera en montée jusqu'à l'arrivée, ou je finit avec un coureur ramassé en route, qui est au bord des crampes. Je finis avec lui jusqu'à la ligne, dans la dernière ligne droite nous apercevons la pendule de chronométrage, elle indique 3h59'00", je lance à mon collègue du jour "On finit sous les 4H !!!".

On pioche dans ce qu'il nous reste pour accélérer jusqu'a la ligne, je passe en 3H59'35" , juste comme il faut !

J'ai peut être payé sur la fin un début de parcours un peu rapide pour moi sur un 35 km , je passe les 10 km en 1h03', les 20 km en 2h05' et je m'écroule au 30 km en 3H20' pour finir en 3H59' avec 34,84 km au compteur.

Le parcours avec ces conditions de terrain, est très exigeant, mais très beau avec le soleil que nous avons eut Dimanche matin.

Un trail à remettre au calendrier sans aucun doute pour 2013, avec peut être un peu plus de prépa, mais cela dépendra du calendrier 2013 en cours d'élaboration !

Le Parcours / Les Photos

La Video :

{extravote 1}

Vous avez aimé l'article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn