Après quelques semaines de préparation, nous y voila, ma première tentative de devenir "Centbornard" démarre dans quelques minutes....
 
Après un réveil à 3h00, un p'tit déj copieux, mais sportif, je récupère Laurent, coureur balais sur le parcours, nous co-voiturons jusqu'au départ, bonjour à tous les copains présent sur place, mes salutations distinguées au responsable de la course et aux bénévoles présents.
 
6H00 précise les 116 concurrents s'élancent sous la pluie, les prévisions météo ne sont pas terribles pour toute la matinée...
 
Départ -  Km 10 :
Direction les "Hauts Champs", tout le début de parcours est celui de la 2ème moitié du 56 Km que je connais bien pour l'avoir fait 2 fois, ça monte dru pour le départ. Passage par la Trinité du Mont, la fameuse côte de la pisciculture, et enfin nous traversons "La Frenaye", souvenirs d'enfance, car j'y ai vécu mes 4 premières années, j'ai même le plaisir de passer devant la maison de ma "Nounou".
 
Km 10 - Km 20 :
Tout ce passage est assez roulant, il pleut toujours mais le terrain est praticable, la grande montée du platon se fera tranquillement pas d'affolement la journée va être longue, il n'est que 7H50 et il pleut toujours. J'arrive au ravito N°1 à la "Fontaine St Denis", je mange peu, un peu de salé, un verre de coca et ça repart, je suis bien par rapport aux prévisions. 16mn d'avance, je gère, je me sens très bien.
 
Km 20 - Km 30 :
Nous sommes encore sur le plateau surplombant la Seine, nous longeons les champs, quelques sous-bois, le rythme est toujours bon, même si l'envie d'accélérer et là, je me freine volontairement, calé à 10 km/h. Je n'ai jamais fait plus de 82 Km, alors je préfère en garder un peu sous la semelle. J'arrive au km 30 avec 22' d'avance sur le planning sans avoir l'impression de forcer, tous les voyants sont au vert ! La pluie est toujours là, je connais les 20 km qui arrivent, pour les avoirs fait en entrainement 15 jours auparavant, je sais qu'il va bien falloir passer ce morceau de parcours dans les bois de St Gertrude.
 
Km 30 - Km 40 :
Un des plus beaux passage du parcours, dommage que la
 météo ne soit pas là. Le château de Villequier, le château de la Guerche, la vue sur la Vallée de la Seine est magnifique de cet endroit. Un p'tit coucou au photographe toujours présent quelles que soit les conditions, et je prend la direction du ravito N°2 situé au "Barre Y Va" à l'entrée de Caudebec en Caux, là commence vraiment les difficultés, une suite de montagnes Russes pendant environ 12 km jusqu'au bivouac de mi parcours.
 

Km 40 - Km 50 :
Nous attaquons directement après le ravito par une montée en lacets très longue et bien piquante dès le début. Dire que j'hésitais à prendre mes bâtons quelques heures avant le départ. Vu l'état du terrain je n'ai jamais été aussi content de les avoirs ! Bonne surprise au km 45 mon père est sur le bord de la route. On discute 10 sec et on se retrouve au bivouac de mi-parcours à St Arnoult. Vu le temps depuis le départ je suis trempé.

Mon père m'attrape mon sac de course et j'en profite pour prendre tout le change. Chaussures, chaussettes, maillot tout y passe, je suis sec ! Une soupe, 2 p'tits sandwichs, il est 13h00, il fait faim ! J'ai toujours 20' d'avance sur mon plan de route, j'en profite pour faire un bon ravito. L'ami Daniel qui m'a rattrapé à l'avant dernier ravito à une vilaine ampoule sur le coté du pied, je vais lui chercher un médecin , malgré les soins il ne finira pas la course, mais ira courageusement jusqu'au km 70.
 
Km 50 - Km 70 :
Je passe directement les 20km suivant, pas les plus palpitants, car nous revenons sur le plateau, à travers plaines, et sur quelques morceaux, en sens inverse de ce matin. Arrivé au ravito N°4 au km 70, j'ai maintenant 30' d'avance sur le planning. Je me sens encore très bien, cours dès que possible, je me met en mode marche rapide dans les secteurs un peu plus pentu. Tout se présente pour le mieux, d'autant plus que cela fait 4H qu'il ne pleut plus. ravitaillement fait, je pars direction Tancarville.
 
Km 70 - Km 80 :
A partir de là commence les problèmes ! Au km 73, je me prend un orage terrible. J'ai juste le temps de sortir la veste de pluie, à peine sèche, de mon sac, c'est l'horreur. Des bourrasques de vents, la grêle, des éclairs et je suis au meilleur endroit : Juste sous les lignes à haute tension aux pieds des pylônes ! J'ai le vent de face, je suis trempé, j'ai froid, l'eau me coule le long des jambes, dans les chaussettes, le pied quoi ! Heureusement il est de courte durée, j'arrive en sous bois, sur une partie assez roulante qui me ramène vers Lillebonne, Radicatel et enfin Tancarville pour les 30 dernier. Je suis juste dans le timing avec 3' d'avance au km 80. Et là c'est le drame....
 
Km 80 - Km 90 :
Ces 10 km là seront certainement les plus longs que j'ai fait sur un trail. Je mettrais 2H15 du km 85 au Km 95. Il n'a pas plu en Normandie depuis presque 15 jrs (Si ça arrive !!!) le sol est dur, mais depuis le vendredi d'avant course, il pleut, donc il y a une couche de 4/5 cm de terre collante, glissante sur une sous-couche dure, un CALVAIRE ! 1 pas en avant, 3 en arrière, 2 sur le coté, c'est "Holliday On Mud".
Je rattrape 2 coureurs et nous faisons un bout de chemins ensemble. Le premier à mal aux genoux, le 2ème une énorme cloque sous le pied. Comme je connais les 30 derniers km par cœur je reste avec eux, l'ambiance est bonne, nous discutons, nous marchons comme nous pouvons sur un bon rythme jusqu'au ravito N°5.
 
Km 90 - Km 100 :
Ravito N°3 km 92, une soupe, un p'tit sandwich il est 20H05', j'ai maintenant 1H17' de retard sur le plan de route. Je suis pourtant encore physiquement en bon état, enfin comme on peut l'être au bout de 92 Km ! Je repars avec mes 2 acolytes du soir, nous passons une dernière fois dans le vallon de Tancarville pour revenir sur "Babylone". Je suis bien dans mes baskets, prêt à courir, mais comme nous avons décider de rester ensemble avec mes 2 collègues, je reste en mode marche rapide. Je les attends en bas des descentes, et les informes du parcours au fur et à mesure.
 
Km 100 - Arrivée :
Panneau 100 , ça y est je rentre dans la famille des "centbornards", je ne pensais pas un jour être capable de courir cette distance, moi qui ai fait mon 1er trail en 2009 avec 17 km. Je suis toujours plutôt en bon état physique, je reste avec mes collègues et je crois que c'est là ma plus grosse erreur de la journée. Je doit être trop "esprit trail", alors que j'était prêt à courir sur les parties roulantes, j'ai préféré resté avec mes 2 compagnons et voila qu'avant l'arrivée, un des deux, se fait la malle, je suis comme un c**, je reste avec son copain de club ! 
 
Depuis presque 20 km je leur sert de guide, mettant le frein et voilà la récompense ! Je suis vert, jusqu'au bout je verrais l'autre s'éloigner et je n'ai pas envie de laisser le deuxième tout seul, il ne peut presque plus avancer, tellement son pied le fait souffrir, je l'encourage et lui annonce les derniers bouts de parcours à faire. 
 
Et enfin, nous entrons dans parc des Aulnes, les copains, l'organisation sont là, ils m'attendent P****N que je suis heureux de les voir, ça fait 18H24' que je suis parti, j'ai mis 3H de plus que prévu, j'aurais pu gagner du temps si je n'avais pas fait ma BA du soir, mais je m'en fout, j'ai finit cette course, qui arrive sans problème sur le podium des trails les plus costaud que j'ai fait ! Différent d'un GRP ou d'un Hospitalier, mais l'état du terrain l'a rendu TRES difficile, et comme les côtes sont bien choisies il y a un peu plus de 3000m de D+ au final, ça pique !!!
 

M E R C I mille fois à l'organisation au top comme d'hab', aux bénévoles, aux commissaires.
Merci à mon paternel pour l'assistance à mi-parcours, maintenant récupération...
 
 
Matériel :
  • Chaussures : New Balance Leadville 1210 / ASICS Trabuco
  • Chaussettes : Thyo et X-socks
  • Boxer : Fuse
  • Maillot : Manche courte et Manche longue Fuse
  • Compression : CompresSport ForQuad
  • Veste de Pluie : Kalenji
  • Sac à Dos : Salomon XT Vest 10+3
  • Bâtons : Décathlon Diosaz 700
 
 

Vous avez aimé l'article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn