Imprimer

Je vais vous parler de ma dernière expérience en tant qu’Ambassadeur (AMB, comme les ambassadeurs s'appellent entre eux) pour une certaine marque… 
Cela fait déjà plusieurs années que je suis, au grès des propositions, représentant, ambassadeur, partenaire pour différents sites ou marques. J'ai eu de très bonnes expériences et rencontres avec des sites comme GoodPeopleRun, Casal-Sports, ou j'étais libre de dire ce que je pensais de ce qu'on me donnait gracieusement, sans débourser un centime (ceci est important pour la suite). Je faisais des tests, des présentations de produits ou matériels, sans langue de bois. 

Des expériences un peu moins bonnes avec la marque Aonijie et un soit-disant importateur Français qui nous promettait monts et merveilles en se faisant une énorme marge sur des produits chinois, sous prétexte que lui seul  pouvait importer les originaux Aonijie. J'ai moi-même commandé plusieurs articles en Chine sans jamais n'avoir de mauvaise surprise avec des prix "chinois". 
Ma dernière expérience est certainement la plus mauvaise, car pour avoir répondu trop tard au mail de renouvellement de "contrat" et ensuite avec osé critiquer et dire ce que je pensais, je me suis gentiment fait éconduire de ce programme d'AMB .

Donc autant en profiter pour vous en parler, si cela peut être utile à d’autres. Cette marque si sympathique au premier abord se nomme Uglow. Marque française, qui développe ces propres produits textiles (Vestes, shorts, maillots, etc..) et comme tout le monde fait fabriquer en Asie. Son système de communication est, comme beaucoup d’autres, basé sur les réseaux sociaux et son armée d'ambassadeurs dévoués. Le principe est simple mais étrange, vous achetez du matériel pour en faire de la pub.

Bien sûr en tant qu'AMB vous ne payez pas le prix fort, mais vous payez quand même et ce, pour représenter une marque qui ne rigole pas avec le verbe "Représenter" : si vous être pris en flagrant délit de porter une autre marque sur une course c'est la porte de sortie, si en prime vous avez l'outrecuidance de mettre une photo sur FB ou Insta, c'est l'exécution en place publique ou plutôt sur le groupe privé FB réservé aux AMB. 

Bref au fil des 2 années d'AMB (2017,2018), j'ai vu ma garde-robe se remplir de chaussettes, vestes, collants et autre casquettes estampillées Uglow, le tout pour environ 500€ prix public, car c'est à ce prix-là que le commun des mortels achète. Mon prix AMB n'a aucun intérêt ici, car la qualité pour un AMB ou un coureur lambda sera la même. Et c'est bien là le sujet, la qualité des produits !

Après environ 1 an ½ d'utilisation normale de ces textiles, que je ne mets ni plus, ni moins que d'autres marques (New Balance, Kalenji, Odlo, Gore, Cimalp, etc..), je suis multi-marques et surtout je ne cours pas toujours avec le même équipement donc l'usure est répartie sur tout mon matériel. Je fais environ 2000 Km annuels, ce qui n'est pas non plus exceptionnel.

Bref, venons-en au fait, la qualité, je commence par le bas, les "Uglow Sock Blue" 12€ la paire sur le site. J'ai fait une année avec 2 paires, qui sont maintenant trouées, plus toutes les autres paires de chaussettes en ma possession. Donc en divisant mes 2000 km par ma dizaine de paires, environ 200 Km pour une paire Uglow. En contactant les responsables de la marque, il m'a été répondu "Les 2 paires sont trouées  au même endroit ? Problème de pied et chaussures ". FAUX Les 2 paires ne sont pas trouées aux mêmes endroits et surtout j'ai des paires d'autres marques depuis des années, non trouées avec des centaines de km au compteur. Donc mes pieds sont normaux… moches, mais normaux. 

Continuons avec un peu plus d'intimité en parlant lingerie…et boxer, le "Underwear – Super Comfort Sport", dont l'élastique de ceinture n'aura tenu que 2 utilisations, acheté le 25 Juillet 2017, hors service 1 mois après, contact pris de nouveau avec les responsables le 23 Aout 2017, on me répond d'essayer de recoller l'élastique au fer à repasser, et que de toute façon cela ne gêne pas le port du boxer. Désolé mais sans cette élastique il me tombe sur les chevilles ce boxer à 21€. Suite à ce contact, plus rien et  1 boxer dans l'armoire qui ne sert plus…Car bien sûr le coup du fer à repasser ne fonctionne pas…

Le morceau de choix arrive avec le caleçon "Ultra Full Tight" à 89€ acheté en Août 2018, porté 3 fois en fin d'année 2018 et craqué au 3ème enfilage….Même procédure, je contacte de nouveau les responsables, on me demande comme pour le boxer de le réparer au fer à repasser, bonne poire je m'exécute, enfile le collant qui craque de nouveau.

Comment la technologie Stitch free avec collage Ultrasonic peut se réparer avec un fer à repasser ?? Dire qu’en 2007, j'ai acheté 17€ un collant Kalenji, avec lequel je cours encore régulièrement et qui n'a pas bougé d'un iota. 

Pendant cette discussion, il m'est dit clairement, je cite :" ce qui  exaspère le plus dans ton message, ce n’est pas le manque de courtoisie (oui j'étais un peu énervé), plutôt le fait de demander un changement ou un dédommagement au bout d’un an". Oui je suis gonflé quand même, … au bout d’un an ! Donc il s'agirait de textiles annuels jetables ? C'est écrit nulle part…..

Toujours dans cette même discussion, polie…."Tes problèmes n’ont gêné personne.....", donc l’avis d’un client et surtout d'un AMB n'a aucune importance. Et pour finir en beauté " une réclamation Sav aurait dû être faite eu départ, aujourd’hui il n’y a rien d’envisageable" alors que pour le boxer la réclamation a été faite 1 mois après l'achat et même pas 1 an après l'achat du collant qui ne m'a pas servi de l'été donc il ne risquait pas de craquer….

Maintenant, je sers les fesses, car j'ai fait (peut-être) l'erreur d'acheter une "Rain Jacket Dark Night", 270€ prix public, avec laquelle je n'ai couru que 2 fois pour l'instant. J'espère qu'à ce prix-là elle tiendra un peu plus d'une année.

En conclusion, je me retrouve avec 2 paires de chaussettes trouées, un boxer dans le tiroir à côté du collant inutilisable et pour l'instant, une veste, une casquette et une visière en bon état mais que je n'ai plus envie de porter pour faire de la publicité gratuite, ou plutôt qui m'a couté chère.

Je m'excuse surtout auprès de mes copains coureurs de leur avoir conseillé ces produits, en espérant qu'ils tiennent dans la durée pour eux, plus que pour moi.

Certains y verront peut-être l'article de la rancœur ou du mauvais esprit d'un ex-ambassadeur, ce n'est pas le cas. J’ai toujours fait de mon mieux pour rester impartial et sincère dans mes essais de produits, et du moment où j'achète ce que je porte et ce que je test, je pense avoir le droit de dire ce que j'en pense.

C’est juste de l'information sur une marque, qui utilise le système des ambassadeurs pour vendre un maximum de produits, certain(e)s y laissent une fortune, content d'être parmi les « élus ». Mais en discutant avec d'autres AMB toujours en place ou en "retraite" je ne suis pas le seul à avoir eu des problèmes "relationnels" avec les responsables tout puissants.

Bref, je regarderais à 2 fois les propositions de partenariats avec des marques, si toutefois après cet article je reçois encore des propositions….

PS : Comme dans tous mes articles, un droit de réponse est bien sur accordé aux marques citées dans cet article.

Vous avez aimé l'article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn