Adepte des bâtons pour les trails montagnard, j'ai commencé et je continue pour l'instant avec les bon vieux Diosaz 700 raid team, acheté d'occasion à un copain, et qui ont maintenant quelques kilomètres au compteur, mais toujours en bon état malgré la poignée de liège qui a tendance à se décoller, problème connu sur ce modèle de chez Quechua.
 
En partenariat avec Casal Running , j'ai pu tester les bâtons de trail de la marque Française Guidetti, modèle Explore Carbon, autant dire que je passe d'une Daccia à une Porsche en termes de bâtons.
 

Présentation bâtons Guidetti Explore Carbon 

 
Déjà la 1ère impression envoi du lourd, comme dise les jeunes, dans leur livrée noir et orange, ils "claquent".

Bâtons 3 brins à corde, avec dragonne en gantelet détachable avec blocage rapide, poignée "Viper Mousse" très agréable au touché, pointe en tungstène, que du top .
 
Comme d'habitude un tour sur la 
balance : 403 gramme la paire (en taille 128 cm) , contre 445 gramme le bâton alu de chez Quechua. 
 
 
J'innove avec un test de rigidité, je mets les bâtons à l'horizontal, juste en appui sur la poignée et la pointe, je  suspends  un poids de 4kg au milieu du bâton, et je mesure la flèche.
 
Résultats les Diosaz 700 raid team affichent une flèche de 35 mm contre 45 mm pour les Guidetti, le carbone étant plus souple, mais aussi plus résistant, que l'alu, ces valeurs sont normales, les Guidetti absorberont mieux les chocs et les vibrations que les Diosaz, donc un confort accru pour le trailer !
 
Ces bâtons sont multibrins, pliables et donc non réglables. Ils existent en 2 tailles : 128cm ou 115cm. 
 
La dragonne gantelet se règle par des systèmes de velcro sur le dessus et sur le côté, ce qui assure un très bon maintient sur votre main. Attention à bien mettre le bon gantelet (gauche-droite) sur la bonne main…
 
Pour détacher le gantelet, on appuie sur un clip orange sur le sommet du bâton, libérant ainsi un anneau métallique qui reste solidaire du gantelet. Utile dans les descentes (pour ne pas chuter avec les bâtons) ou en arrivant aux ravitaillements.

Pour crocher le gantelet on pose l'anneau sur le dessus du bâton et on appui vers le bas, dans un mouvement très naturel et là, CLIC l'anneau se bloque et c'est parti !
 
Un système de velcro est monté d'origine sur les bâtons pour les attacher ensemble, ils pensent à tout chez Guidetti !
 

Test dynamique Guidetti Explore Carbon :

 
Je profite d'une séance d'entrainement dans les bois, pour tester les bâtons sur le terrain, les premiers kilomètres se faisant sur route, je plie les bâtons et les range dans mon sac Salomon XT wings 10+3, vu la taille une fois plié (33 cm) ils trouvent sans problème une place dans le sac, et le poids se fait vite oublier.
 
En bas de la montée, j'attrape les bâtons, les déplies, tire sur la corde de blocage, clips l'anneau, et j'attaque la côte. Cette manœuvre me prend quelques secondes, il y a un coup de main à prendre pour le montage, mais cela reste très rapide.
 
L'avantage de la corde de blocage est de pouvoir jouer sur la tension des bâtons grâce à un système d'écrou/contre-écrou dans le 3ème brin, voir même de changer la corde en cas de rupture.
 
Cette montée se fait sans problème, dans un terrain 100% Normand, mélange de terre et de silex, la pointe tungstène tient bien évidemment le choc sur cette sortie d'entrainement.

Les bâtons sont plus souple que me anciens Diosaz, mais confèrent un très bon appui vertical, le gantelet très confortable se fait vite oublié, et même en décrochant le bâton, l'anneau restant sur le gantelet ne gêne pas du tout pour prendre un ravito dans le sac, ou pour tout autre "technique" le long d'un arbre…..
 
Entrainement en côte terminé, je tire sur la corde, replie les bâtons et les remets dans mon sac. Très pratique aussi pour les trailer "globe trotter" qui cherche à mettre leurs bâtons dans la valise.
 

Conclusion du test Guidetti Explore Carbon :

 
Même si l'on peut s'attendre à un poids beaucoup plus léger que les "vieux" Diosaz, les 42 grammes d'écart sont toujours bon à prendre, car au bout de quelques heures d'ultra se sera des kilos en moins à manipuler pendant la course.
 
Par contre au niveau confort d'utilisation, nous ne sommes plus dans la même catégorie, la souplesse du carbone, le bon maintien et le confort des gantelets, l'attache rapide, le pliage/dépliage rapide, etc…font de ces bâtons une référence dans le monde du trail.
 
 
 
 

Vous avez aimé l'article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn