Pendant les 2 mois séparant  le Grand Raid des Pyrénées (version 80 km) du Festival des Hospitaliers, je m'étais concocté un plan de préparation entre récupération et véritable prépa. Mais avec  1 semaine de vacances à l'étranger, 1 semaine malade sans sport, 1 cheville en huit sur le GRP redressée par l'ostéo quelques jours avant la course, j'abordai moyennement confiant ce dernier objectif de la saison 2013.
 
Dimanche 3H45, son du clairon et hop tout le monde debout dans la location, je participe à cette course en compagnie de mon père, qui lui en est à sa 5ème participation au départ de Nant. Il a déjà bouclé les Templiers en 2003, 2004, 2005 et 2009. Donc j'avais quelques conseils à dispo. Mise en place du strap pour la cheville sur le conseil de l'ostéo, et nous voilà au départ des 75 Km des Hospitaliers 2013.
 
Départ Hospitaliers 2013
4H55, tout est OK !
5H00, les 500 coureurs s'élancent dans les rues de Nant, il pleut, la température est normal pour un mois de Novembre, direction St Michel pour attaquer les premiers chemins. Une belle file indienne se forme à travers le "Bois du Roi", tout au long du "Ruisseau de Brevinque". Le dénivelé n'est pas 

Lire la suite : Festival des Hospitaliers : Authentique !

Au lieu de faire une PTL, ou l'UTMB, L'UT4M, voir une CCC, un GRP et un GRR, je me suis fait une PCT Dimanche matin, qu'est ce que la PCT, c'est la Petite Course Tranquille !

En fin de préparation pour le Festival des Hospitaliers le 3 Novembre, le samedi matin, je me fait une petite sortie trail urbain , un repérage de 15 Km en vu d'une sortie GoodPeopleRun, enchainé avec un vrai trail boueux, détrempé avec traversée de rivière, comme je les aime.

Rendez à Gruchet-le-Valasse en ce Dimanche 20 Octobre pour le 10ème anniversaire de la fameuse " Sente des Moines " organisée par les amis de l'A.G.S.N.

Départ en fond de peloton...

Cette course, c'est déroulée "bizarrement" pour moi. Faisant rarement des trails de moins de 25 Km depuis un moment, je n'ai pas l'habitude de partir vite pour une courte distance, et en prime je souhaitais faire cette course avec mon père (qui sera aussi sur les Hospitaliers avec moi), je me lance en fin de peloton. Traversée de la ville, on attaque la première montée dans le bois, et hop j'ai déjà perdu mon père, il faut dire qu'avec un peu plus de 900 trailers au départ du 15 et 

Lire la suite : La "PCT" du dimanche

Le Mascaret est bien souvent l'épreuve qui clôture la 1ere partie de saison des trails normands, en ce 1er week end de Juillet.
Couru dans des conditions météorologiques pitoyables en 2012, c'est tout le contraire cette année, il fait beau, il fait chaud et le terrain devrait être très sec.

Départ un peu après 9H00 pour 32 Km de trail, et de vrai trail, quasiment 95% de chemins en foret, avec beaucoup de single, des relances, des la caillasses, certainement un des trails les plus technique de la région.
 
Petite nouveauté cette année le parcours se sépare très rapidement du 15 km et nous attaquons un escalier pour se mettre en jambe. Je savais que ça bouchonnai au départ et je ne voulais pas me mettre en queue de peloton, et bah perdu !!!


J'étais bien placé quelques mètre derrière 

Lire la suite : Trail du Mascaret : So Hot !

Nous y voila, Dimanche matin il est tôt, j'entre dans Vielle-Aure, il y a de l'ambiance, les gens applaudissent, encouragent, ça fait du bien de finir cette course sous des applaudissements !

Je boucle mon 2ème GRP, mais avant d'en arriver là il s'est passé pas mal de choses, flashback….

Nous sommes début juin et j'attaque mon plan de préparation pour cette édition 2013 du "Grand Raid des Pyrénées" version 80 km. (Pour les curieux voila mon plan de prépa). Après les difficultés d'inscription, la résa du gîte, l'organisation du week-end. Un peu plus de 640 Km d'entrainement en 12 semaines, 1000 km de route et nous voila à Vielle-Aure au gîte en compagnie de Pierre (membre de mon club et déjà présent en 2012) et de Laurent, une première pour lui dans les Pyrénées. Nous faisons également connaissance de Benoit engagé sur le 160 qui sera notre colocataire pour ce week-end.

Vendredi, retrait des dossards, contrôle des sacs, briefing sur la place du village et sous la pluie….Les prévisions météo ne sont pas terribles, ça cogite chez 

Lire la suite : Grand Raid des Pyrénées 2013


Radicatrail 2013 - Trailrunner
1er objectif de la saison 2013, les 55 Km du Radicatrail. Ce trail, c'est LE gros événement de la région à ne pas rater.
 
J'en suis à ma 4ème participation, 2010, 28 Km, 2011 abandon sur le 55 km à cause d'une trop forte chaleur (oui même en Normandie !), 2012, 17 km en nocturne sous une pluie battante suivit de 55 Km le dimanche dans des chemins détrempés. Cette année je m'aligne "que" sur le 55 km.
 
On retrouve tous les ami(e)s au départ, la direction de course (JM et MC), vraiment une superbe ambiance, comme d'hab'.
Petite modif pour cette édition 2013, le départ à changé de place. 8H30, PAN ! Départ vers le château de Tancarville, et 1er bouchon, screuugneugneu, comme les années précédentes, on patiente, ça chambre, ça rigole, bref le trail quoi !
 
 
Allez ça repart, on entre dans le château, petit tour dans la cour et retour vers le départ pour attaquer le "Bois du Vivier". Je suis parti en "co-trailage" avec l'ami Laurent, qui lui est sur le grand défi ( 14 Km Samedi après midi + 17 Km en Nocturne + le 55 ), je lui ai annoncé que je voulais faire ce trail en 6H30, il me dit "Ok, je te suis on verra bien", me voila donc promu lièvre d'un jour !
Cette partie de bois est assez roulante malgré un bon pétard.
 
Entre le 2ème et 3ème kilo, nous prenons 100m de D+, pour s'échauffer c'est top. Les sensations sont bonnes dés le départ, arrivée en haut de ce premier pétard, je relance aussitôt, c'est bon signe !
 
Après 3 km de faux plat montant dans le bois, ou le terrain est idéal, 2ème coup de grisou. Une montée "tout dré dans l'pentu" Radicatrail 2013 - Trailrunner(environ 300m à plus de 10%), une bonne descente dans la foulée, et ensuite une nouvelle boucle sur cette édition 2013 (pour compenser la modif du départ), ensuite passage express par le ravito N°1, je suis toujours en compagnie de Laurent pour qui les cuisses ont du mal à trouver leur rythme.
Course tranquille jusqu'au ravito N°2, tous deux calés sur notre vitesse de croisière, en effet toute cette partie sur la plateau est la plus "reposante" du parcours, notre but pour le moment étant d'arriver le plus frais possible au ravito N°4 (La pisciculture) pour espérer bien finir ce trail.
 
Passage dans le bois de "l'abbaye du Valasse", ravito N°3 et hop on repart, et là, ce que je craignais depuis le départ arrive, les 3 premiers du 31 km nous doublent, ils étaient pourtant partir 1H plus tard que nous, pas grave, ils n'ont plus que 5 km à faire. J'en profite pour encourager Willy et Thierry (2ème et 3ème de la course à ce moment là) qui sont baskets dans baskets en train de préparer l'assaut final.
 
Pour nous rien ne change, j'ai toujours mon sac à dos (Laurent), et je suis toujours 

Lire la suite : Radicatrail : Objectif Validé !