Radicatrail 2013 - Trailrunner
1er objectif de la saison 2013, les 55 Km du Radicatrail. Ce trail, c'est LE gros événement de la région à ne pas rater.
 
J'en suis à ma 4ème participation, 2010, 28 Km, 2011 abandon sur le 55 km à cause d'une trop forte chaleur (oui même en Normandie !), 2012, 17 km en nocturne sous une pluie battante suivit de 55 Km le dimanche dans des chemins détrempés. Cette année je m'aligne "que" sur le 55 km.
 
On retrouve tous les ami(e)s au départ, la direction de course (JM et MC), vraiment une superbe ambiance, comme d'hab'.
Petite modif pour cette édition 2013, le départ à changé de place. 8H30, PAN ! Départ vers le château de Tancarville, et 1er bouchon, screuugneugneu, comme les années précédentes, on patiente, ça chambre, ça rigole, bref le trail quoi !
 
 
Allez ça repart, on entre dans le château, petit tour dans la cour et retour vers le départ pour attaquer le "Bois du Vivier". Je suis parti en "co-trailage" avec l'ami Laurent, qui lui est sur le grand défi ( 14 Km Samedi après midi + 17 Km en Nocturne + le 55 ), je lui ai annoncé que je voulais faire ce trail en 6H30, il me dit "Ok, je te suis on verra bien", me voila donc promu lièvre d'un jour !
Cette partie de bois est assez roulante malgré un bon pétard.
 
Entre le 2ème et 3ème kilo, nous prenons 100m de D+, pour s'échauffer c'est top. Les sensations sont bonnes dés le départ, arrivée en haut de ce premier pétard, je relance aussitôt, c'est bon signe !
 
Après 3 km de faux plat montant dans le bois, ou le terrain est idéal, 2ème coup de grisou. Une montée "tout dré dans l'pentu" Radicatrail 2013 - Trailrunner(environ 300m à plus de 10%), une bonne descente dans la foulée, et ensuite une nouvelle boucle sur cette édition 2013 (pour compenser la modif du départ), ensuite passage express par le ravito N°1, je suis toujours en compagnie de Laurent pour qui les cuisses ont du mal à trouver leur rythme.
Course tranquille jusqu'au ravito N°2, tous deux calés sur notre vitesse de croisière, en effet toute cette partie sur la plateau est la plus "reposante" du parcours, notre but pour le moment étant d'arriver le plus frais possible au ravito N°4 (La pisciculture) pour espérer bien finir ce trail.
 
Passage dans le bois de "l'abbaye du Valasse", ravito N°3 et hop on repart, et là, ce que je craignais depuis le départ arrive, les 3 premiers du 31 km nous doublent, ils étaient pourtant partir 1H plus tard que nous, pas grave, ils n'ont plus que 5 km à faire. J'en profite pour encourager Willy et Thierry (2ème et 3ème de la course à ce moment là) qui sont baskets dans baskets en train de préparer l'assaut final.
 
Pour nous rien ne change, j'ai toujours mon sac à dos (Laurent), et je suis toujours 
sur le même rythme (environ 9 km/h). Nous passons par le parc servant de lieu de village et d'arrivée pour la course et nous enchainons aussitôt avec un bon gros morceaux, la montée vers la Trinité du Mont. 
 
Environ 4 km de montée continue, au bout de 30 km, ça pique un peu. Mais les jambes sont toujours là, le moral au beau fixe, le soleil brille, c'est le PIED !
Descente dans le bois (ou j'avais bâché en 2011), passage au ravito N°4 à 12H23, la barrière horaire est fixée à 13H50, on est large !
 
C'est partit pour une petite montée qui pique (500m avec 100m de D+), ensuite direction "La Cayenne" , les "Bois de la Houssaye", une longue descente que nous passons relativement bien avec Laurent (oui oui il est toujours là !), le rythme est plutôt bon après presque 40 Km de course, car nous sommes à environ 11 km/h.
 
Passage par le tunnel qui annonce le début de la dernière boucle, environ 10 km dans les "Bois d'Harcourt", avec un ravito à mi-boucle, pas de grosse difficulté sur cette portion, un chemin en montagne russes. Enfin le dernier ravito, un passage express, et un bon pétard juste après et nous voila sur le plateau, reste encore 9 km, de plat et de descente dans le "Bois du Platon".
C'est partit, dernière descente, environ 1,5 km sur un grand chemin, le rythme est bon, ça tape dur dans les cuisses, mais ça sent l'écurie alors "T'as Pas Mal !!", Laurent me suit toujours "Il a Pas Mal !!", si ? ha bon ? bah comme moi alors….
 
Radicatrail 2013 - TrailrunnerEt revoilà le tunnel quasiment le signe de la fin des bois, arrivé en ville, il fait super beau. Nous alternons marche et course sur ces 4 derniers kilomètres, il est 14h27, nous sommes donc en 5H57' de course, mon objectif de 6H30' est quasi dans la poche, et Laurent est toujours là, c'est super bon pour lui et le classement du "Grand Défi" ! On longe la voie de chemin de fer pour la 2ème fois, ce matin il était 11h27' et 25 km de moins….Nous entrons dans le "Parc des Aulnes", dernier passage sur les petits chemins, on voit la ligne d'arrivée, c'est bonnnnnn !
 
14H49, je stop ma montre, 6h18'52", 75ème place. Objectif N°1 validé !
 
Félicitations de mes parents présents à l'arrivée (mon père bouclant le 31 km en 3h23', pas mal le V3), les copains sur place, etc..C'est ça aussi le Radicatrail une SUPERBE Ambiance du début à la fin !
 

Merci à l'organisation JM et MC et tous leurs bénévoles souriants et accueillants aux ravitos.
Merci à Normandie Course à Pied pour les photos
Merci à GoodPeopleRun et New Balance pour l'équipement.
Merci à Isostar pour les boissons, barres et gels emportés sur cette course.

 
Rendez vous en 2014, pour..., pour..., pour l'UltraRadicatrail, en effet il se trame en coulisse un futur Ultra. Je serais peut être "centbornard" sur mes terres natales en 2014 !
 
Le Parcours / Les Photos et la vidéo :
 

Matériel : 


Chaussettes : GoodPeopleRun
Cuissard : Skin 400
Maillot : New Balance / GoodPeopleRun
Visière : GoodPeopleRun
Sac à dos : Salomon Vest 10+3
Alimentation : Barres, Gels, Boissons Isostar
 
 

Vous avez aimé l'article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn