biosensor capteur lactate coup de pompe
Le plus compliqué dans toutes pratiques sportives, notamment dans l'ultra ( trail ou pas ) et de savoir quand va arriver le fameux "coup de pompe", moment ou tous nos espoirs s'envolent, le moral en prend un coup, etc...
 
Ce moment est peut être enfin détectable grâce à un tatouage ( plus proche d'un patch que d'un tatoo ) éphémère. L'équipe dirigé par le professeur Joseph Wang de l'Université de Californie à mis au point un bio-capteur électrochimique capable de détecter le moment ou le taux de lactate devient trop élevé à cause de la fatigue et de l'effort soutenu.
 
 
En surveillant ce niveau grâce à ce biocapteur, il serait alors possible de gérer son effort pour de ne pas exploser ce taux de lactate. Les premiers tests fait sur 10 sujets, ont permis de mesurer avec précision le taux de lactate dans leurs sueurs.
La suite des recherches devra mettre en relation le taux de lactate de la sueur, dans le sang et donc la performance du sportif.
 
 

Vous avez aimé l'article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn